Don de sperme

L’infertilité touche aussi fréquemment l’homme que la femme. En cas d’infertilité masculine, certains traitements sont possibles : mesures hygiéno-diététiques, complexes vitaminés, traitements hormonaux, recours à l’insémination artificielle avec conjoint (IAC), fécondation in vitro avec ICSI ou l’IMSI. ,TESE.

Quand ce n’est pas le cas, d’autres solutions existent : certains couples adoptent, d’autres choisissent d’avoir un enfant à l’aide du sperme d’un donneur.
Par ailleurs, la banque de sperme du CPMA assure la réalisation d’inséminations artificielles avec donneur (IAD ou FIV-D) chez de très nombreux couples lesbiens ou chez des femmes célibataires.
En devenant donneur de sperme, vous permettrez à ces couples hétéros ou homosexuels et à ces femmes seules de concrétiser leur projet le plus cher : devenirs parents.

Qui peut donner ?

Pour être donneur de sperme, il faut être âgé de 18 à 45 ans, être en bonne santé et ne pas présenter d’antécédents médicaux familiaux. Il n’est pas demandé d’être déjà parent.

Les modalités du don

Le don de sperme au sein de notre banque est strictement anonyme. De même, aucune information concernant la ou les receveuse(s) n’est bien évidemment accessible aux donneurs.

N.B : Le don de sperme non anonyme (don connu dirigé) résultant d’un accord entre le donneur et le ou les receveurs est autorisé (Art 57. de la loi du 6 juillet 2007) Dans ce cas les dons seront exclusivement à usage de la receveuse désignée par convention ( « Convention relative au don de sperme connu dirigé »).

A compter de l’insémination du sperme donné, les règles de la filiation telles qu’établies par le Code civil jouent en faveur du ou des auteurs du projet parental ayant reçu lesdits gamètes. Aucune action relative à la filiation ou à ses effets patrimoniaux n’est ouverte aux donneurs de sperme. De même aucune action relative à la filiation ou à ses effets patrimoniaux ne peut être intentée à l’encontre du donneur par le(s) receveur(s) de sperme et par l’enfant né de l’insémination de sperme (Art. 56 de la loi du 6 juillet 2007).

En Belgique, les dons d’un même donneur ne peuvent conduire à la naissance d’enfants chez plus de six femmes différentes, quel que soit leur pays d’origine.
C’est pourquoi le nombre de dons par donneur est limité à 6-8 dons, de qualité compatible avec leur utilisation ultérieure.

Tout comme le don d’organe, le don de sperme est gratuit.
Un dédommagement des frais de déplacement et d’indisponibilité est cependant prévu au terme des dons.

En pratique

  • Pour vous renseigner ou prendre rendez-vous, téléphonez au laboratoire de spermiologie du CPMA (+32 4 2256575, tapez 1) de 9h30 à 12h30 ou de 14 à 16h30. Un rendez-vous auprès de l’un des médecins du centre vous sera donné au mieux de vos disponibilités. Cette consultation, ainsi que les suivantes, est gratuite.
  • Lors de ce premier entretien, le médecin répondra à toutes vos questions et vous remettra un document informatif détaillé (« Informations pour le candidat donneur de sperme »). Il s’informera de vos antécédents médicaux ainsi que de votre état de santé et remplira avec vous votre dossier médical (« Dossier clinique candidat donneur de sperme ») Le médecin vous remettra également les documents de convention à remplir et signer en deux exemplaires (« Convention relative au don de sperme » ainsi que les demandes d’analyses de sang et d’urine (groupe sanguin, analyses sanguines d’orientation générale et test sérologiques infectieux).
  • Vous serez alors invité à prendre un rendez-vous au laboratoire de spermiologie afin de réaliser un premier spermogramme afin de connaitre la qualité de votre sperme et la capacité de vos spermatozoïdes à résister à la congélation. Cet échantillon ne sera pas conservé.
  • Si ces premiers examens sont normaux, une dernière prise de sang en vue de dépister diverses anomalies génétique sera réalisée.
  • Les frais de l’ensemble de ces examens sont pris en charge par le CPMA.
  • Au terme de ces investigations, vous rencontrerez à nouveau le médecin du centre qui vous transmettra l’ensemble de vos résultats et contre signera vos documents de convention préalablement remplis.
  • S’en suivront vos dons de sperme (6-8 maximum) qui chacun devront se faire avec une abstinence optimale de 2-3 jours. Bien entendu vous serez libre de choisir les jours et l’espacement de vos dons qui se font toujours sur rendez-vous cependant.
  • A chaque don une prise de sang (exclusion d’une infection récente hépatite B et C, HIV) et une analyse d’urine (exclusion d’une infection à chlamydia trachomatis) seront réalisées. Un examen microbiologique de votre sperme (à la recherche d’une infection dans le sperme) sera aussi pratiqué.
  • Tout comme le don d’organe, le don de sperme est gratuit. Un dédommagement de vos frais de déplacement et de disponibilité vous sera cependant versé au terme de vos dons.
  • D’ores et déjà…merci pour votre intérêt pour ces dons