Le soutien psychologique

Tout au long de votre parcours….

Entamer un traitement en PMA est une étape marquante, et vivre le parcours du traitement est souvent éprouvant. Les examens et traitements médicaux peuvent être vécus comme lourds, envahissants, douloureux, … Un des éléments marquants est l’incertitude qui fait partie intégrante de ce processus : ne pas être sûr du résultat qui va suivre le traitement est difficile à vivre et à supporter. Il est donc logique que chacun soit pris dans des réactions émotionnelles, des sautes d’humeur, de la nervosité, et donc dans des alternances entre les soucis et l’espoir que le traitement représente. Ceci ne se vit généralement pas de la même manière, individuellement ou au sein du couple.

Parfois, cette situation devient vraiment plus difficile à vivre et le recours à un soutien extérieur est une bonne piste en vue d’une amélioration. C’est pour cette raison que des psychologues sont disponibles au sein du CPMA. Ils travaillent en étroite collaboration avec les gynécologues pour vous accompagner au mieux dans votre démarche et assurent différents types de soutien ou d’aide, selon les étapes du traitement. Ainsi par exemple, par rapport aux différents enjeux et questions liés au démarrage du traitement, ou quand le moral baisse et qu’on se demande comment tenir le coup, ou encore quand le corps et les émotions sont mis à mal et qu’on ne sait plus comment faire pour se sentir mieux et poursuivre ce chemin,… Les dimensions corporelles et émotionnelles nous semblent en effet particulièrement mobilisées pendant la prise en charge en PMA.

Vous pouvez demander à rencontrer un(e) psychologue, ou le médecin peut vous le proposer. Il suffit de prendre rendez-vous (ou d’oser prendre rendez-vous !).

Concrètement, vous pouvez donc rencontrer les psychologues de l’équipe, en fonction de votre situation, à votre demande ou à la demande du gynécologue :

Soutien pendant le traitement

le parcours de PMA, ou certaines étapes, peuvent représenter une épreuve face à laquelle on peut être débordé ou aux prises avec des tensions ou du stress qu’on ne parvient plus à gérer seul(e) et/ou en couple de manière satisfaisante. Le temps pris avec le psychologue permet alors de se poser et de déposer ce qui se vit alors, puis de « dénouer » ce qui se passe et de mieux préparer et vivre la suite du traitement.

Dans certaines situations

où le projet parental mérite d’être approfondi les personnes ou couples souhaitant entamer une procréation médicalement assistée peuvent se trouver face à des questions pour lesquelles une discussion avec un psychologue complète utilement la prise en charge médicale. Ces entretiens ont lieu à la demande des patients, ou lorsque le médecin l’estime nécessaire. Ils sont systématiquement organisés dans les situations particulières suivantes : dons de gamètes, parentalité en tant que femme seule, certains cas de parentalité particulière.

Un accompagnement via l’hypnose

est possible pour le transfert et si nécessaire la préparation de la ponction d’ovocytes. L’hypnose est une démarche de plus en plus répandue dans le monde médical ; il s’agit d’un outil de gestion des tensions et du stress qui peut s’apprendre (auto-hypnose), et il est également possible de bénéficier de l’accompagnement du psychologue pour réaliser le transfert d’embryons sous hypnose.

En cas d’échec d’un traitement

apprendre le résultat est une étape douloureuse qui peut durer, ou laisser des traces (anxiété, stress de plus en plus grand, repli sur soi,..). Ici aussi, les psychologues sont disponibles pour travailler cette situation avec vous afin que vous puissiez « mieux tenir le coup », que ce soit seule ou en couple.

Des groupes de parole

sont aussi organisés pour les personnes ou couples qui vivent un ou plusieurs échecs. Cette démarche permet de discuter avec d’autres personnes engagées dans ce parcours des difficultés qui se posent, des pistes que chacun trouve. Ils incluent également des exercices d’auto-hypnose en vue de développer sa capacité de gestion du stress.

En pratique

  • Vous pouvez demander à rencontrer un(e) psychologue, ou le médecin peut vous le proposer. Il suffit de prendre rendez-vous (ou d’oser prendre rendez-vous !).
  • Pour cela, contacter les infirmières coordinatrices (+32 4 2256575, tapez 1) ou contacter le secrétariat général des rendez-vous du CHR (+32 4 2256515)
  • Pour toute information complémentaire, ou question ou souhait concernant ces possibilités durant le parcours de procréation assistée, n’hésitez donc pas à vous renseigner, soit auprès des infirmières du CPMA, soit directement auprès des psychologues.