Le transfert

Les embryons sont replacés dans l’utérus 2, 3 ou 5 jours après la ponction, selon la procédure la mieux adaptée à votre situation. A ce moment, ils comptent en moyenne 4 (jour 2), 8 (jour 3) ou quelques dizaines (jour 5) de cellules.

Afin de limiter le risque de grossesse multiple de haut rang, la loi belge du 16 juillet 2003 a défini un nombre maximum d’embryons à transférer en fonction de votre âge et du rang de la tentative.

Age de la patiente Rang de la tentative Qualité embryonnaire Nombre maximal d’embryons replacés
Inférieur ou égal à 35 ans 1ère tentative A –B – C 1 embryon
2ème tentative A (Excellente) 1 embryon
B – C (Satisfaisante) 2 embryons
3-6ème tentative A –B – C 2 embryons
Entre 36 et 39 ans accomplis 1ère et 2ème tentatives A –B – C 2 embryons
3ème tentative A –B – C 3 embryons
Entre 40 et 42 ans accomplis 1-6ème tentative A –B – C Au choix

 

Le jour du replacement des embryons (transfert embryonnaire), le biologiste vous informera du nombre d’embryons qui se sont développés de manière optimale.
Si plusieurs embryons peuvent être transférés (cf tableau ci-dessus) le médecin et l’embryologiste vous donneront toutes les informations que vous souhaitez pour vous aider à faire votre choix quant au nombre d’embryons à replacer.

Avec votre accord (« Convention relative au devenir des embryons surnuméraires ») les embryons surnuméraires seront congelés et conservés dans l’azote liquide à -196°C en vue d’un replacement ultérieur.

Le replacement des embryons.

Avant le replacement des embryons, une échographie par voie vaginale est réalisée afin d’estimer la longueur du canal cervical et de la cavité utérine et de déterminer au mieux l’endroit où seront déposés le ou les embryons.

Au laboratoire, médecin et biologiste vérifient l’identification de vos embryons au sortir de l’incubateur (double contrôle) puis les embryons sont rassemblés dans une goutte de milieu de culture et aspirés dans un fin cathéter par le biologiste.

Le gynécologue introduit l’extrémité du cathéter dans l’utérus (en passant par le vagin et par le col) pour y déposer le ou les embryon(s).

En cas de transferts plus difficiles (utérus très anté- ou rétroversé, présence de fibrome,..) le replacement de l’embryon peut se faire sous contrôle échographique par voie abdominale.

Dès son retrait de l’utérus, le cathéter est remis au biologiste qui vérifie que le ou les embryon(s) ne sont pas restés accolés aux parois du cathéter.

Un contrôle échographique par voie vaginale permet de contrôler le positionnement correct de l’embryon au sein de la cavité utérine.

Replacement des embryon dans l'utérus

Le replacement des embryons est un geste généralement indolore, ne nécessitant ni anesthésie ni hospitalisation.

Vous pourrez regagner votre domicile directement après le transfert.

Un traitement de supplémentation de la phase lutéale vous sera prescrit par le médecin (« Traitement après transfert embryonnaire »).

Ce traitement doit être poursuivi sans interruption jusqu’au test de grossesse (et au-delà si vous êtes enceinte).

La période de nidation des embryons.

C’est durant les deux semaines qui suivent le replacement que l’embryon va éclore et pénétrer la muqueuse utérine. C’est l’implantation embryonnaire ou nidation.

Pendant cette période, vous pouvez mener une vie tout à fait normale. L’issue du traitement n’est pas influencée par votre activité physique et l’attente du résultat de grossesse n’en sera que plus supportable.

Poursuivez sans interruption le traitement de supplémentation qui vous a été prescrit.

Si vous ressentez de légères douleurs abdominales, prenez un médicament à base de paracétamol (Dafalgan®, Perdolan® mono,…) Si les douleurs persistent ou s’aggravent, n’hésitez pas à contacter votre médecin traitant ou le CPMA.

Test de grossesse

Dans tous les cas, une prise de sang est effectuée environ 14 jours après le transfert des embryons.

Veuillez vous présenter salle 46 auprès des infirmières, au jour et à l’heure indiqués, même si vous êtes réglée. Le résultat du test de grossesse vous sera communiqué par téléphone le jour même.

Vous pouvez également faire procéder au dosage de l’hormone de grossesse dans un laboratoire d’analyses médicales proche de votre domicile, au moyen de la demande d’examen qui vous a été remise.

Veuillez alors nous transmettre le résultat le plus rapidement possible, soit par téléphone ( 32 4 2256575) soit par FAX ( 32 4 2256657) soit par mail : resultats.fiv@chrcitadelle.be.

Si vous êtes enceinte :

  • Nous vous conseillons de poursuivre le traitement qui vous a été prescrit jusqu’aux environs de la 8ème semaine de grossesse (sauf avis contraire de votre gynécologue habituel)
  • Afin de suivre l’évolution de votre grossesse débutante, de nouvelles prises de sang seront réalisées ainsi que des échographies (ultra-sons) par voie vaginale.
  • Les dates de ces rendez-vous vous seront précisées par l’infirmière coordinatrice le jour du premier test de grossesse.
  • Ces contrôles sont habituellement programmés aux environs des 23ème et 30ème jours qui suivent le transfert des embryons.
  • Si une grossesse en évolution normale est observée, la poursuite de sa surveillance sera effectuée par votre gynécologue habituel.
  • Un rapport détaillé de votre traitement lui sera adressé dans les plus brefs délais.

Nous vous remercions de nous tenir au courant de l’issue de cette grossesse.

Si vous n’êtes pas enceinte :

  • Ne vous découragez pas !. Comme nous vous l’avons déjà expliqué, il est souvent nécessaire de répéter plusieurs fois le traitement avant d’obtenir un succès.
  • Arrêtez le traitement de supplémentation hormonale, vos règles surviendront dans quelques jours.
  • Sachez que toute l’équipe du centre, médecins, psychologues, biologistes, infirmières, est à votre écoute pour vous aider à surmonter cette étape difficile.
  • Pour tout traitement ultérieur, veuillez recontacter les infirmières qui vous orienteront en fonction de votre situation (nouveau traitement de stimulation, traitement en vue d’un transfert d’embryon congelé,…).

En pratique

  • Que devez-vous faire?…Le jour du replacement des embryons ?
    • Présentez-vous chez l'infirmière à l'heure qui vous aura été communiquée. Elle vous donnera la date à laquelle le test de grossesse doit être réalisé.
    • Le médecin vous expliquera la suite du traitement lors du transfert embryonnaire (« Traitement après transfert embryonnaire »).
    • Votre conjoint est le bienvenu en salle de replacement des embryons.